ARTICLE TRÈS IMPORTANT TISSERIN

DISCOURS DE FIN D’ANNÉE DU MAIRE DE LA COMMUNE DE GAGNOA, MONSIEUR Yssouf Diabaté.

Mairiedegagnoa.com

– Monsieur le Préfet de la région du GOH ;- Mesdames et messieurs les Directeurs et chefs de service ;- Messieurs les douze chefs de villages de la commune ;- Messieurs les guides religieux ;- Messieurs les chefs de quartier et de communautés ;- Chers concitoyens, Chère population de Gagnoa ;
Je suis particulièrement heureux de m’adresser à chacune et à chacun d’entre vous, à l’aurore de cette année nouvelle 2020, qui comme les années précédentes annonce des perspectives nouvelles pour notre commune.
En ce début d’année, c’est avec un plaisir sincère qu’au nom du Conseil municipal et à mon nom propre, je vous souhaite à vous à vos familles et à toutes les personnes qui vous sont chères, une bonne et heureuse année 2020 !
Que la santé, la prospérité, la sureté et le bonheur, animent vos quotidiens et soient les éléments de votre réussite dans l’accomplissement des projets et souhaits qui vous tiennent à cœur !J’ai une pensée également pour celles et ceux d’entre nous qui sont touchés par les épreuves de la vie : la maladie, la solitude. Je leur adresse, une pensée particulière et je forme le vœu que 2020 leur apporte guérison, courage, espérance et réconfort !
Je ne saurais émettre tous ces vœux et parler de perspectives nouvelles pour les populations de Gagnoa, sans évoquer la situation générale de notre pays cher à tous. En effet, comme vous le savez, la perspective des élections présidentielle en 2020 a coloré d’une demi-teinte l’actualité sociopolitique des ivoiriens tout le long de cette année 2019.
Notre pays a atteint des performances de développement sans précédent en seulement une décennie après la sortie de crise. En ce qui concerne Gagnoa, notre commune a bénéficié d’importants projets de développement depuis 2010. Pour l’année 2020, la commune bénéficiera du bitumage de 18 km de voies, de l’adduction en eau potable depuis la station de Zambakro, le renforcement et l’extension du réseau électrique et bien d’autres projets.
La réalisation de tous ces projets ne sera effective que dans la paix et la cohésion entre les ivoiriens eux-mêmes et avec tous ceux qui ont choisi de vivre dans notre pays.
A ce sujet, je forme le vœu que cette année électorale soit une année de paix et de cohésion pour les ivoiriens. Que l’adversité politique enrichisse davantage notre démocratie et s’exprime dans des débats d’idées et de projets, mais non dans la violence.
Mesdames et messieurs, mes chers concitoyens,
Comme vous le savez, il y a exactement un an de cela, mon conseil municipal et moi-même prenions en main la gestion de la commune pour une première mandature. Ce choix, vous l’avez exprimé à plus de 50% des suffrages exprimés lors des élections municipales du 13 octobre 2018. Le faisant, vous nous avez confié le développement de Gagnoa pour les cinq années à venir.
Cette fin d’année m’est donc opportune pour vous rendre compte des grandes lignes des actions que nous avons menées pendant cette première année de notre gestion.
Du point de vue du fonctionnement des organes municipaux, outre la première réunion du conseil municipal qui a consacré la mise en place des organes, cet organe s’est réuni trois fois à ma demande pour délibérer sur les affaires de la commune.Quant à la municipalité, elle a tenu 10 réunions.
Au cours de ces réunions, ces organes ont conformément aux dispositions de la loi 1128-2013 portant organisation des collectivités territoriales, analysé et délibéré sur les états trimestriels d’exécution du budget au cours de l’année, les programmes triennaux de développement 2019-2021 et 2020-2022 et le budget primitif de l’exercice 2019.
Concernant les états d’exécution du budget, sur une prévision budgétaire de 840 405 000 francs CFA, au 30 novembre 2019, la commune a recouvré 805 878 644 francs CFA soit un taux de réalisation de 96%. Avec les recettes fiscales la commune dépassera largement ces prévisions.
Concernant les investissements, la commune a consacré 314 000 000 de francs cette année à la réalisation des projets en faveur des populations. A ce jour, la quasi-totalité des fournisseurs de la mairie ont eu le mandatement de leurs factures. Ce montant en investissement est une grande première pour notre commune. Il témoigne de tout l’intérêt que mon équipe et moi, accordons à la réalisation de projets en faveur des populations.
Je voudrais donc féliciter tous les acteurs de ce travail y compris le conseil municipal et la municipalité.
Mesdames et messieurs, comme vous le savez, il s’agit d’une œuvre humaine qui se caractérise par des imperfections. Je voudrais donc présenter les excuses au nom du conseil municipal de Gagnoa à tous ceux qui se sont sentis frustrés à un moment de nos actions.
Nous avons eu des difficultés dans l’exercice de nos fonctions. Il s’agit entre autre du problème du marché de DAR-ES-SALAM. Pour ce problème, ma position est la suivante :- la justice a tranché, les terrains de cet espace sont à monsieur TIMITE et là-dessus nous estimons qu’il n’ya plus de débat. En tant que premier magistrat, nous ferons régner la stabilité et la paix en accompagnant la décision de justice rendue par les juridictions compétentes. D’autant plus que de nature, je ne cautionne pas l’injustice car à la place de monsieur TIMITE propriétaire des lots, je n’accepterai pas d’être exproprié de mes biens pour quiconque.- il faudrait que les hommes politiques arrêtent d’utiliser nos braves mamans pour servir leur ambition personnelle.Relativement au problème de l’occupation du Hall d’information de Dioulabougou. Là aussi, je puis vous rassurer que notre intention a toujours été celle de donner du travail à nos jeunes frères de ce quartier et de façon générale à tous les jeunes en quête d’emploi.- malheureusement certaines personnes ont instrumentalisé les populations afin de s’opposer à l’usage qu’on voulait faire en leur faisant croire que j’ai vendu l’espace au responsable de la compagnie LABELLE TRANSPORT. Alors qu’il n’en est rien de tout cela. L’idée était d’embellir l’espace en faisant une clôture et aménager le terrain de jeu.- je réitère encore que je ne suis pas ici à la mairie pour vendre des espaces publiques, bien au contraire je souhaite que les réserves soient utilisées à leur juste fin.
Pour la nouvelle année, j’ai décidé de prendre un certain de mesures en vue d’améliorer la qualité de nos actions. Pour ce faire, j’ai demandé à l’Administration de me produire une en-tête unique par lequel tout document de mairie sortira. Ce document sera géré exclusivement par le secrétaire Général.Certain de mes adjoints ont dû venir en renfort pour le recouvrement de certaines recettes. A partir de cette année 2020, seul le service financier en rapport avec le comptable public organisera le recouvrement des recettes de la commune.
J’ai pu observer également que pilule des lotissements anarchiques. Pour cette question, j’ai eu des rencontres avec le Directeur régional de la construction. Ensemble nous avons décidé de mettre fin à ce fléau. Des contrôles seront effectués et les fautifs seront appelés à se conformer à la procédure.
Mesdames et messiers, chers populations de Gagnoa,
Tel est le contenu du message que je voudrais vous adresser en cette fin d’année. Nous sommes une jeune équipe, mais qui est soucieuse du développement de Gagnoa.Je vous invite à la patience et nous faire confiance.Bonne fête de fin d’année à tous, bonne et heureuse année 2020 à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *